Traductions de cette page: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ae/Flag_of_the_United_Kingdom.svg/22px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg.pngEnglish http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9e/Flag_of_Japan.svg/22px-Flag_of_Japan.svg.png日本語 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/12/Flag_of_Poland.svg/22px-Flag_of_Poland.svg.pngPolski http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f3/Flag_of_Russia.svg/22px-Flag_of_Russia.svg.pngРусский http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fa/Flag_of_the_People's_Republic_of_China.svg/22px-Flag_of_the_People's_Republic_of_China.svg.png中文


Cette FAQ, ou Foire Aux Questions, recouvre différents sujets relatifs à Wine. Pour les questions liées au développement de Wine, voyez la FAQ de développement.

Liens rapides : exécuter un programme avec Wine, exécuter Wine dans un terminal, exécuter un programme comme root, désinstaller une application, obtenir la sortie du terminal, utiliser un préfixe Wine, créer un préfixe Wine 32 bits.

Contents

  1. Questions générales
    1. Qui est responsable de Wine ?
    2. Wine nuit-il à Linux ou à d'autres systèmes d'exploitation libres ?
    3. Wine est-il un émulateur ? Il semble y avoir discussion.
    4. Quelle est la différence entre Wine, CrossOver et Cedega ?
    5. Dois-je utiliser la ligne de commande ?
    6. Wine fonctionne-t-il avec mon application ?
    7. Quelles applications fonctionnent correctement avec Wine ?
    8. Comment exécuter Wine ?
    9. Où est mon lecteur C: ?
    10. Comment contribuer au projet Wine ?
  2. Installer Wine
    1. Quelle version de Wine utiliser ?
    2. Comment installer Wine ?
    3. Je n'arrive pas à installer le paquet Wine de ma distribution et j'ai besoin d'aide
    4. Peut-on installer plusieurs versions de Wine sur un système ?
    5. Y a-t-il un Wine 64 bits ?
    6. Wine tourne-t-il sur tous les systèmes de fichiers Unix ?
    7. Wine ne tournera-t-il que sur X ?
    8. Comment télécharger des anciennes versions de Wine pour Ubuntu ?
    9. Comment installer Wine sur un miniportable (eeePC, Acer Aspire One, etc.) ?
    10. Installer sur Apple
      1. Comment installer Wine sur un Mac ?
      2. Peut-on utiliser Wine sur un Mac plus ancien sans puce Intel ?
  3. Compiler Wine
    1. Comment compiler Wine à partir des sources ?
    2. Comment appliquer un patch ?
  4. Désinstallation
    1. Comment désinstaller des applications Windows ?
    2. Comment désinstaller *toutes* les applications Windows ?
    3. Comment nettoyer la liste Ouvrir avec ?
    4. Comment désinstaller Wine ?
    5. Comment effacer l'installation virtuelle de Windows ?
    6. Comment désinstaller Wine ?
  5. Installer des applications Windows
    1. Beaucoup d'applications sont déjà installées sous Windows. Comment les exécuter sous Wine ?
    2. Comment exécuter un programme d'installation sous Wine ?
    3. Comment installer des applications partagées entre plusieurs utilisateurs ?
    4. Comment empêcher que Wine modifie les associations de types de fichiers sur mon système, ou ajoute des entrées de menu/liens sur le bureau lors de l'installation d'un programme Windows ?
    5. Comment installer/exécuter un fichier MSI ?
    6. Puis-je utiliser Wine pour installer des pilotes pour mon matériel ?
    7. Mon programme d'installation me dit que l'espace disque libre est insuffisant
    8. Le CD ou DVD de l'application semble vide, ou quelques fichiers sont manquants !
  6. Exécuter des applications
    1. Comment exécuter une application une fois installée ?
    2. J'ai double-cliqué sur un fichier .exe, mais le système dit « Le fichier foo.exe n'est pas marqué exécutable... »
    3. Comment passer des arguments en ligne de commande à un programme ?
    4. Comment démarrer des programmes Windows à partir de la ligne de commande ?
    5. Quand je double-clique sur un fichier .exe dans mon gestionnaire de fichiers, rien ne se produit.
  7. Utiliser Wine
    1. Est-il possible de stocker l'installation virtuelle de Windows ailleurs que dans ~/.wine ?
    2. Comment créer un préfixe Wine 32 bits sur un sytème 64 bits ?
    3. Comment exécuter des programmes comme s'ils tournaient sur des ordinateurs différents ?
    4. Comment lancer des applications natives depuis une application Windows ?
    5. Comment associer un programme natif à un type de fichiers dans Wine ?
    6. Qu'est-ce que « winetricks » ? Où l'obtenir ?
    7. Comment installer Internet Explorer sous Wine ?
    8. Comment faire en sorte que Wine lance une application dans un bureau virtuel ?
    9. Wine tourne-t-il en mode texte ?
    10. Comment connaître la version de Wine utilisée ?
    11. Comment fonctionne le système de numérotation de Wine ?
    12. Faut-il exécuter Wine comme root ?
    13. J'ai exécuté wine avec sudo ou comme root. Comment corriger les erreurs de permission ?
    14. Pourquoi PulseAudio n'est-il pas disponible ?
    15. Comment utiliser le lissage de polices dans Wine ?
    16. Comment modifier les PPP (points par pouce, taille de police) ?
    17. Comment éditer le registre de Wine ?
    18. Comment configurer un proxy ?
    19. Quels applications/services entrent en conflit avec Wine ?
  8. Applications
    1. Wine supporte-t-il DirectX ? Est-il possible d'installer Microsoft DirectX sous Wine ?
    2. Pourquoi Wine ne fonctionne-t-il pas correctement avec les systèmes de protection contre la copie ?
    3. J'ai suivi un guide pratique sur un site web, et mon application ne fonctionne toujours pas.
    4. J'ai utilisé une application tierce (PlayOnLinux, WineBottler, etc.) pour installer ou gérer des applications dans Wine et j'ai besoin d'aide.
    5. Mon application fonctionnait avec une version plus ancienne de Wine, mais ne marche plus !
    6. J'ai absolument besoin que cette application particulière fonctionne. Comment y arriver ?
    7. J'écris une application Windows. Comment détecter si elle tourne sous Wine ?
  9. Performance
    1. Quelles sont les exigences système de Wine ?
    2. Mon application/jeu 3D est très lent(e) (images par seconde).
    3. Wine est-il plus lent que de simplement utiliser Windows ?
    4. J'ai un tas de messages « fixme: » dans le terminal et Wine tourne un peu lentement.
  10. Dépannage
    1. Comment obtenir la sortie du terminal ?
    2. Comment obtenir une trace de débogage ?
    3. Comment désactiver la boîte de dialogue de plantage ?
    4. Mon programme s'est bloqué, comment le fermer ?
    5. Mon ordinateur complet se bloque, redémarre ou s'arrête quand j'exécute un jeu dans Wine !
    6. Toutes les applications que j'essaie de démarrer plantent
    7. Mon application dit qu'une DLL ou police est manquante. Que faire ?
    8. Mon application ne démarre pas, et dit qu'elle a besoin de .NET
    9. Mon application ne tourne pas, et dit qu'elle a besoin de Internet Explorer
    10. Mon application tourne, mais certaines zones de texte se comportent bizarrement (p.ex. la coupure de lignes ne fonctionne pas, le double-clic ne sélectionne pas de mots)
    11. Mon application ne tourne pas bien, et la sortie dit
      1. Trop de fichiers ouverts, ulimit -n doit probablement être augmenté
      2. preloader: Warning: failed to reserve range 00000000-60000000
      3. winevdm : unable to exec '<nom de l'application>': DOS memory range unavailable
      4. Failed to use ICMP (network ping), this requires special permissions
      5. err:virtual:map_image failed to set 60000020 protection on section .text, noexec filesystem?
    12. Graphiques
      1. Mon application se plaint de ne pouvoir modifier la résolution ou la profondeur des couleurs.
      2. Mon application se plaint qu'elle a besoin de 256 couleurs mais j'en ai des millions !
      3. Mon écran X ne revient pas à sa résolution normale après avoir exécuté un jeu en plein écran.
      4. J'utilise les effets de bureau avec Compiz, Fusion ou XGL et j'obtiens de mauvaises performances/des messages bizarres/des applications défaillantes
      5. Les graphiques dans des jeux avec de bonnes évaluations dans l'AppDB sont brouillés.
      6. Wine affiche du texte corrompu/n'affiche pas de texte.
      7. Les fenêtres et polices de Wine sont extrêmement larges, et la fenêtre winecfg ne tient pas à l'écran.
    13. Son
      1. L'audio dans les jeux diffère de celui entendu dans Windows
      2. Les MP3 ne sont pas joués dans Windows Media Player ou les applications qui en dépendent
    14. Je ne parviens pas à éjecter un CD/DVD
    15. Mon programme n'a pas accès au réseau, à la différence d'autres applications.
    16. Pourquoi le DNS ne résout-il pas dans les systèmes d'exploitation 64 bits ?
    17. J'ai effacé mon menu Wine, et je ne parviens pas à le récupérer.
    18. Certaines combinaisons de touches ne fonctionnent pas dans mon application.
    19. Où obtenir de l'aide additionnelle ?
    20. Je pense avoir trouvé un bug. Comment signaler ce bug à l'équipe de programmation de Wine ?
    21. Ma souris sautille/change de position position durant les jeux.
  11. Risques
    1. Wine est compatible avec les logiciels malveillants
    2. Quelle est la capacité de Wine à isoler les applications Windows ?

1. Questions générales

1.1. Qui est responsable de Wine ?

Wine est disponible grâce au travail de nombreuses personnes à travers le monde. Certaines sociétés actuellement ou ayant été impliquées dans le développement de Wine sont CodeWeavers, Bordeaux, TransGaming, Corel, Macadamian et Google. Voyez les pages Remerciements et Historique de Wine.

1.2. Wine nuit-il à Linux ou à d'autres systèmes d'exploitation libres ?

Wine accroît l'utilité de Linux, facilite le passage des utilisateurs à des systèmes d'exploitation libres, et rend plus aisée la création d'application Windows qui y tournent. Voyez l'article [Démonter les mythes sur Wine pour une réponse plus complète.

1.3. Wine est-il un émulateur ? Il semble y avoir discussion.

Il y a énormément de confusion à ce propos, en particulier due aux personnes interprétant erronément le nom « Wine » et l'appelant « WINdows Emulator » (émulateur Windows).

Quand les utilisateurs pensent à un émulateur, ils imaginent des choses comme des émulateurs de console de jeux ou des logiciels de virtualisation. Néanmoins, Wine est une couche de compatibilité : elle exécute des applications Windows d'une manière proche de Windows. Il n'y a aucune perte de vitesse inhérente du fait de l'« émulation » lors de l'utilisation de Wine, ni un besoin de lancer Wine avant d'exécuter une application.

Cela dit, on peut concevoir Wine comme un émulateur de même manière que Windows Vista peut être compris comme un émulateur Windows XP : les deux vous permettent d'exécuter les mêmes applications en traduisant les appels système d'une façon comparable. Configurer Wine pour qu'il imite Windows XP n'est pas très différent de configurer Vista pour exécuter une application en mode de compatibilité XP.

Plusieurs propriétés font de Wine plus qu'un simple émulateur :

  • Des sections de Wine peuvent être utilisées sous Windows. Certaines machines virtuelles utilisent l'implémentation OpenGL de Direct3D de Wine plutôt que d'émuler véritablement un matériel 3D.
  • Winelib peut être utilisée pour porter du code source d'applications Windows vers d'autres systèmes d'exploitation pris en charge par Wine afin qu'elles tournent sur n'importe quel processeur, même ceux que Windows lui-même ne prend pas en charge.

« Wine n'est pas qu'un émulateur » est plus précis. Penser que Wine n'est qu'un émulateur revient à oublier toutes les autres chose qu'il représente. L'« émulateur » de Wine n'est véritablement qu'un chargeur de binaire qui permet à des applications Windows de s'interfacer avec les API de remplacement de Wine.

1.4. Quelle est la différence entre Wine, CrossOver et Cedega ?

Wine est la base du projet, là où la plus grosse partie du développement est effectuée. Wine n'est pas parfait, mais des dizaines de milliers de personnes utilisent néanmoins la version « ordinaire » de Wine pour exécuter un grand nombre de programmes Windows.

CrossOver XI est un produit réalisé par une société appelée CodeWeavers qui est basé directement sur Wine, avec quelques ajustements et extensions propriétaires. À la différence des versions bimensuelles de Wine, les version de CrossOver sont rigoureusement testées pour la compatibilité avec les applications prises en charge par CodeWeavers afin d'éviter les régressions. CodeWeavers emploie une bonne partie des développeurs de Wine et assure en grande partie la direction du projet. Toutes les améliorations apportées à Wine atterrissent tôt ou tard dans CrossOver.

Cedega (anciennement WineX) est un produit d'une société appelée TransGaming. TransGaming a basé son produit sur une version de Wine de 2002 lorsque Wine avait une licence différente, fermé le code source, et repositionné sa version comme spécialisée pour les joueurs. Dans les années suivant la création originale de Cedega à partir de Wine, les développements de Wine et de Cedega ont continué de façon presque entièrement indépendante. TransGaming contribue actuellement très peu de code à Wine. Cedega n'est pas « Wine avec plus de prise en charge de jeux » car Wine a accumulé des années de développement depuis la création de Cedega, et des tas de jeux tournent actuellement mieux sous Wine que sous Cedega. Wine dispose d'une prise en charge plus avancée de Direct3D que Cedega, mais Cedega propose toujours une prise en charge plus avancée des systèmes de protection contre la copie du fait de la concession de licence à TransGaming de code (fermé) de plusieurs sociétés proposant des systèmes de protection de copie. À la différence de CrossOver, la plupart des améliorations de Wine n'atterrissent pas dans Cedega à cause de différences de licences entre Cedega et Wine.

Pour plus d'informations, voyez l'historique de Wine.

1.5. Dois-je utiliser la ligne de commande ?

Il n'est pas nécessaire d'utiliser la ligne de commande pour utiliser Wine. Vous pouvez utiliser une interface graphique pour presque tout, comme dans Windows. Dans la plupart des cas, vous pouvez cliquer avec le bouton droit de la souris sur un programme d'installation et sélectionner « Ouvrir avec Wine », ou simplement double-cliquer dessus. Vous pouvez démarrer des programmes installés en utilisant une icône du bureau, ou une entrée de menu.

Ceci n'est pas vrai sous Mac OS X, où seule la ligne de commande est actuellement disponible, à moins que vous n'utilisiez une application tierce.

1.6. Wine fonctionne-t-il avec mon application ?

Probablement ! Si votre application est ne serait-ce que légèrement connue, vous trouverez certainement d'autres rapports d'utilisateurs dans la base de données d'applications. S'il n'y a néanmoins aucun rapport utilisant une version récente de Wine, il suffit simplement d'essayer et de voir ce que cela donne. Si ça ne marche pas, ce n'est probablement pas de votre faute. Wine n'est pas encore achevé. Demandez de l'aide sur le forum si vous êtes bloqué(e).

1.7. Quelles applications fonctionnent correctement avec Wine ?

Des milliers d'applications fonctionnent correctement. En règle générale, les applications simples ou anciennes ont tendance à fonctionner correctement, à la différence des versions les plus récentes d'applications complexes ou de jeux. Voyez la base de données d'applications pour obtenir des détails sur des applications individuelles. Si votre application est évaluée Silver (argent), Gold (or) ou Platinum (platine), vous n'avez généralement pas de souci à vous faire ; si elle est par contre évaluée Bronze ou Garbage (rebut), ce n'est généralement pas le cas.

1.8. Comment exécuter Wine ?

Wine n'est pas une application qu'on exécute directement. Wine permet à votre ordinateur d'exécuter des applications Windows. Voyez Comment exécuter un programme d'installation avec Wine.

1.9. Où est mon lecteur C: ?

Wine utilise un lecteur C: virtuel plutôt que votre véritable lecteur C:.

Par défaut, il est situé dans le sous-répertoire .wine/drive_c de votre répertoire personnel (sous MacOSX, voyez la FAQ Wine MacOSX pour le trouver).

Voyez également la variable d'environnement WINEPREFIX : si est est configurée, wine l'utilise pour trouver le répertoire adéquat.

1.10. Comment contribuer au projet Wine ?

Vous pouvez contribuer en programmant, en écrivant de la documentation, ou en effectuant des dons monétaires ou en équipement, afin d'aider les développeurs de Wine à atteindre leurs objectifs.

Un domaine où n'importe qui peut contribuer à Wine est la création de rapports de bugs de haute qualité dans notre Bugzilla, et en aidant les développeurs en répondant à toute éventuelle question de suivi requise. Il est impossible et peu pratique pour un développeur d'avoir une copie de chaque programme sur le marché, et votre aide est par conséquent nécessaire même après votre rapport de bug initial. Si un développeur a une bonne idée sur ce qui peut être à l'origine du bug, il/elle peut vous demander d'essayer un correctif et de vérifier s'il corrige le problème. Si le correctif fonctionne et atterrit dans notre arbre de développement principal, le rapport de bug sera fermé, votre aide sera appréciée par tout un chacun, et votre problème sera corrigé.

Pour une liste d'idées sur la façon d'apporter votre aide, consultez la page Aider Wine.

2. Installer Wine

2.1. Quelle version de Wine utiliser ?

Réponse courte : utilisez la version qui fonctionne le mieux pour les applications particulières que vous souhaitez exécuter. Dans la plupart des cas, ce sera la version de développement la plus récente. Néanmoins, à l'occasion, vous devrez expérimenter pour la déterminer.

Réponse longue : le développement de Wine est rapide, avec des nouvelles versions généralement bimensuelles dans la branche de développement. La fonctionnalité sera souvent la meilleure dans la version de développement la plus récente, mais il y a cependant des cas où des changements dans du code existant dans Wine ont pour effet que des applications fonctionnant bien dans des versions plus anciennes ne tournent plus dans la nouvelle version (cela s'appelle des régressions), ainsi que des problèmes causés par l'introduction de nouvelles fonctionnalités incomplètes ou non entièrement testées.

La règle empirique est de commencer avec la version de Wine installée par votre distribution et de vérifier si elle fonctionner avec les applications que vous voulez utiliser. Si c'est le cas, bien ! Sinon, mettez à jour votre version. Dans la plupart des cas, la mise à jour devrait être vers la dernière version de développement, mais c'est tout de même une bonne idée de vérifier dans Bugzilla et la base de données d'applications s'il n'y a pas de régressions et/ou nouveaux bugs. S'il y en a, et en l'absence de solutions de contournement faciles, mettez à jour vers la version la plus récente connue pour faire tourner correctement votre application.

Notez que bien que Wine possède une branche « stable », ce terme fait référence à la branche en elle-même, qui est rarement mise à jour, et uniquement avec des correctifs ne causant pas de perte de fonctionnalité. La branche stable initiale, 1.0.x n'a connu qu'une seule mise à jour en deux ans. Les utilisateurs d'une version de développement peuvent obtenir le même degré de stabilité en ne mettant simplement pas à jour. La version stable actuelle est 1.6 ; les versions plus anciennes ne sont plus supportées.

Utilisateurs Ubuntu : notez que le nom donné par Ubuntu à ses paquets Wine ne correspond pas toujours à la version courante de Wine. Avant de chercher de l'aide sur le forum, la liste de discussion ou IRC, veuillez vérifier la version de Wine installée en tapant wine --version dans un terminal, et si ce n'est pas la version de développement la plus récente, mettez à jour.

2.2. Comment installer Wine ?

2.3. Je n'arrive pas à installer le paquet Wine de ma distribution et j'ai besoin d'aide

Les problèmes de (gestionnaires de) paquets sortent du cadre du projet Wine. Consultez les canaux de support de votre distribution pour obtenir de l'aide sur l'utilisation de votre gestionnaire de paquets, ou pour interpréter des messages d'erreur que vous pourriez recevoir. Si vous être un utilisateur expérimenté et pensez qu'il y a un problème avec le paquet en lui-même et/ou le dépôt, contactez le maintenanceur du paquet Wine de votre distribution. WineHQ ne construit aucun paquet binaire ni ne gère de dépôt de distribution et ne peut corriger des problèmes associés.

2.4. Peut-on installer plusieurs versions de Wine sur un système ?

Oui, mais vous devrez compiler Wine vous-même (voyez Comment compiler Wine à partir du code source), car il est impossible d'installer plusieurs paquets Wine dans une même distribution. La manière la plus simple pour cela est d'exécuter Wine depuis son répertoire de compilation (ne faites pas de « make install »). Si vous voulez véritablement installer plusieurs versions, utilisez --prefix lors de la compilation pour spécifier un répertoire d'installation spécifique à chaque version, p.ex.

./configure prefix=/chemin/du/répertoire/d/installation
make

et installez-le ensuite avec

sudo make install

Sous Linux, cette étape n'est pas suffisante : vous devez également ajuster des variables d'environnement pour que l'exécutable wine dans votre $PATH trouve les bibliothèques partagées appropriées. En supposant que le /chemin/du/répertoire/d/installation est $W, alors, pour Wine version 1.4, les réglages suivants semblent être suffisants :

export WINEVERPATH=$W
export PATH=$W/bin:$PATH
export WINESERVER=$W/bin/wineserver
export WINELOADER=$W/bin/wine
export WINEDLLPATH=$W/lib/wine/fakedlls
export LD_LIBRARY_PATH="$W/lib:$LD_LIBRARY_PATH"

Le LD_LIBRARY_PATH est assurément requis.

Notez que vous vouliez ou non installer plusieurs versions ou simplement les exécuter depuis le répertoire de compilation, vous devrez de toute façon spécifier quelle version de Wine utiliser lors de l'exécution d'applications. Il est également recommandé que les applications exécutées avec des versions différentes des Wine soient installées dans des préfixes wine différents.

2.5. Y a-t-il un Wine 64 bits ?

Oui. Wine 64 bits est disponible sous Linux depuis la version 1.2, et la plupart des distributions majeures le proposent à présent. Normalement, son installation revient simplement à installer le paquet Wine de votre distribution via le gestionnaire de paquets. Consultez la page de téléchargements.

Quelques points importants :

  • Wine 32 bits tourne sur les installations Linux/Unix tant 32 que 64 bits. Les applications Windows 16 et 32 bits tourneront dessus.
  • Wine 64 bits ne tourne que sur les installations 64 bits, et pour le moment uniquement sur Linux. Cela requiert l'installation de bibliothèques 32 bits pour exécuter des applications Windows 32 bits. Les applications 32 et 64 bits fonctionnent dessus (ou le devraient) ; néanmoins il y a encore beaucoup de bugs.

Si vous désirez construire Wine à partir des sources, voyez WineOn64bit pour des instructions sur la façon de construire un Wine 32 bits sur un système 64 bits, et Wine64 pour des instructions sur la façon de construire un Wine 64 dans une configuration partagée WoW64.

2.6. Wine tourne-t-il sur tous les systèmes de fichiers Unix ?

La plupart du temps. Wine est conçu de manière à être indépendant du système de fichiers et les applications MS Windows devraient donc fonctionner sur quasiment tous les systèmes de fichiers UNIX complets. La principale exception est que tous les systèmes de fichiers/pilotes ne prennent pas en charge toutes les fonctionnalités de fat32 ou NTFS. Par exemple, les pilotes ntfsv3 ne prennent pas en charge mmap en mode écriture partagée, une fonctionnalité qui ne peut être émulée et est utilisée par des applications comme Steam.

De plus, Wine est une application particulière et certains programmes fonctionnent mieux sur des systèmes de fichiers insensibles à la casse.

2.7. Wine ne tournera-t-il que sur X ?

Jusqu'à récemment avec des projets comme Wayland, aucune alternative sérieuse à x11drv ne pointait à l'horizon, et le développement s'est donc focalisé sur X. Néanmoins, l'interface entre Wine et le pilote graphique est suffisamment abstraite pour permettre avec un peu de chance une prise en charge aisée d'autres systèmes graphiques.

2.8. Comment télécharger des anciennes versions de Wine pour Ubuntu ?

Certaines anciennes versions sont archivées sur http://wine.budgetdedicated.com/archive/binary/ .

2.9. Comment installer Wine sur un miniportable (eeePC, Acer Aspire One, etc.) ?

Si vous avez remplacé la distribution personnalisée préinstallée sur votre miniportable (Xandros, Linpus, etc.) par l'une des distributions principales fournissant des paquets à jour de Wine, vous devriez être en mesure d'installer Wine comme de coutume pour cette distribution.

Si vous utilisez toujours Xandros (eeePC), Linpus (Acer Aspire One) ou une des distributions personnalisées, vous devrez consulter le forum d'aide de votre miniportable. Seuls d'autres utilisateurs de ces distributions peuvent vous indiquer quels paquets binaires fonctionneront sur votre système (s'il y en a), où les trouver, et comment les installer.

Vous pouvez également essayer de construire Wine à partir des sources en suivant les instructions du Guide de l'utilisateur de Wine, mais vous devrez tout de même consulter le forum d'aide de votre miniportable pour ce qui concerne la satisfaction des dépendances sur votre système particulier.

2.10. Installer sur Apple

2.10.1. Comment installer Wine sur un Mac ?
  • OSX : Il est fortement recommandé d'utiliser MacPorts ou Fink pour installer Wine sur OSX. Ils prennent tous deux en charge les versions actuelles d'OSX -- Mountain Lion (10.8.x). L'installation de Wine via MacPorts installera automatiquement toutes les dépendances requises.

    • Consultez Installer Wine comme expliqué ci-dessus. Des prérequis additionnels et instructions de dépannage sont listées dans la FAQ Mac OS X.

    • Si c'est trop compliqué pour vous, il existe plusieurs applications tierces utilisables comme CrossOver Mac de Codeweavers. Nous recherchons quelqu'un pouvant aider à construire des paquets Mac OS X afin que Wine soit aussi facile à installer sur Mac que sur Linux. Si vous voulez aider, veuillez contacter la liste de diffusion de développement.

  • Linux : si vous utilisez Linux sur votre Mac, l'installation de Wine est aussi simple que sous Linux sur un PC. Visitez simplement la page de téléchargements.

2.10.2. Peut-on utiliser Wine sur un Mac plus ancien sans puce Intel ?

Non, même pas sous Linux. Les anciens Macs utilisaient des processeurs PowerPC incompatibles avec du code compilé pour des processeur x86 (Intel et AMD), à moins que le code tourne sous émulation de CPU. Wine n'est pas un émulateur de CPU, ni n'en inclut. Le projet Darwine, néanmoins, avait précisément ce but.

3. Compiler Wine

3.1. Comment compiler Wine à partir des sources ?

  1. Assurez-vous que les paquets recommandés sont installés.

  2. Obtenez Wine via git, ou téléchargez la dernière archive et décompactez-la.

  3. Si vous voulez appliquer un correctif, utilisez une commande comme patch -p1 < foo.patch dans le répertoire des sources de Wine. Vous devrez peut-être expérimenter avant que cela fonctionne. Voyez le manuel de patch pour plus de détails.

  4. Ouvrez un terminal, rendez-vous dans le répertoire des sources et exécutez
    ./configure
    make

    Pour installer Wine (optionnel si vous envisagez d'exécuter Wine depuis le répertoire de construction) :

    sudo make install

    Consultez les tutoriels sur la construction de paquets à partir des sources, p.ex. http://www.tuxfiles.org/linuxhelp/softinstall.html ou https://help.ubuntu.com/community/CompilingSoftware pour des astuces supplémentaires, ou voyez le fichier README.fr dans l'archive des sources pour des instructions plus détaillées.

3.2. Comment appliquer un patch ?

Vous devez construire Wine à partir des sources ; voyez ci-dessus.

4. Désinstallation

4.1. Comment désinstaller des applications Windows ?

Vous pouvez exécuter la commande uninstaller de Wine ; c'est similaire à la fonction « Ajout/Suppression de programmes » de Windows. Cela devrait supprimer les entrées de menus et du bureau... mais ce n'est pas très bien testé : cela peut ne pas fonctionner avec toutes les applications. Voyez plus bas pour une façon fiable de supprimer *toutes* les applications Windows.

4.2. Comment désinstaller *toutes* les applications Windows ?

Pour supprimer tous les programmes installés avec Wine, voyez Comment effacer l'installation virtuelle de Windows ?

4.3. Comment nettoyer la liste Ouvrir avec ?

Pour nettoyer la liste Ouvrir avec, reproduisez précautionneusement les commandes suivantes dans un terminal :

rm -f ~/.local/share/mime/packages/x-wine*
rm -f ~/.local/share/applications/wine-extension*
rm -f ~/.local/share/icons/hicolor/*/*/application-x-wine-extension*
rm -f ~/.local/share/mime/application/x-wine-extension*

4.4. Comment désinstaller Wine ?

Désinstaller Wine ne modifiera pas vos réglages Wine ni ne désinstallera vos applications Windows, qui sont stockés de façon permanente dans votre répertoire personnel. Ne désinstallez pas Wine si vous voulez seulement supprimer tous vos réglages et applications. Pour cela, voyez Comment effacer l'installation virtuelle de Windows ?

Si vous avez installé Wine en utilisant le gestionnaire de paquets de votre distribution, utilisez-le également pour désinstaller Wine (si vous avez installé Wine depuis ses sources, utilisez make uninstall dans le répertoire des sources pour le supprimer).

4.5. Comment effacer l'installation virtuelle de Windows ?

Vous pouvez vous débarrasser de votre installation virtuelle de Windows et redémarrer à partir de zéro en supprimant le répertoire caché .wine situé dans votre répertoire personnel. Cela supprimera tous vos réglages et applications Windows.

Pour effacer le répertoire .wine (aussi appelé un préfixe Wine), reproduisez précautionneusement les commandes suivantes dans un terminal :

cd
rm -rf .wine

ou renommez-le (si vous voulez le garder une sauvegarde) :

mv ~/.wine ~/.wine-ancien

Mais cela n'enlèvera pas les entrées du menu système (les fichiers de lancement et icônes sont situés dans ~/.local/share).

Pour nettoyer les menus, reproduisez précautionneusement les commandes suivantes dans un terminal :

rm -f ~/.config/menus/applications-merged/wine*  
rm -rf ~/.local/share/applications/wine  
rm -f ~/.local/share/desktop-directories/wine*  
rm -f ~/.local/share/icons/????_*.{xpm,png}  
rm -f ~/.local/share/icons/*-x-wine-*.{xpm,png}

Alternativement, vous pouvez empêcher Wine de les créer en premier lieu.

4.6. Comment désinstaller Wine ?

Si vous avez installé Wine avec le gestionnaire de paquets de votre distribution, utilisez celui-ci également pour le désinstaller (si vous avez installé Wine à partir des sources, un make uninstall dans le répertoire des sources le supprimera).

Cela ne désinstallera cependant pas vos applications Windows ; voyez plus haut pour cela.

5. Installer des applications Windows

5.1. Beaucoup d'applications sont déjà installées sous Windows. Comment les exécuter sous Wine ?

Réponse courte : vous devez les installer sous Wine comme vous l'avez fait sous Windows. Les applications ont souvent un programme d'installation.

Réponse longue : certaines applications peuvent être copiées depuis Windows vers Wine et encore fonctionner, mais n'essayez pas cela à moins que vous n'appréciiez bricoler le moteur de votre voiture alors qu'il est en marche.

Wine n'est pas conçu pour interagir avec une installation Windows existante. Si vous avez besoin de données stockées dans une installation Windows, copiez-les à un autre endroit.

ATTENTION : ne configurez pas Wine pour qu'il pointe vers le lecteur C:\ de votre véritable installation Windows. Cela détruira Windows et requerra une réinstallation de Windows. Nous avons essayé de rendre cela difficile à faire, et ce n'est donc probablement pas faisable par accident. Si vous le faites quand même, Wine pourrait continuer à fonctionner, mais votre installation Windows sera 100 % morte, du fait de l'écrasement de ses parties critiques. La seule façon de réparer Windows après cela est de le réinstaller.

5.2. Comment exécuter un programme d'installation sous Wine ?

Double-cliquez sur le programme d'installation, comme sous Windows !

Cela peut parfois ouvrir le fichier dans le mauvais programme ; si cela se produit, vérifiez les associations de fichiers.

Vous pouvez également effectuer un clic droit, et sélectionner « Exécuter avec » puis « Wine ».

Si rien ne marche, ouvrez une fenêtre de terminal, déplacez-vous dans le dossier contenant le fichier .exe du programme d'installation, et exécutez-le en tapant wine suivi du nom de fichier. Par exemple :

cd ~/Bureau
wine MonProgrammeInstalleur.exe

Si le nom ne se termine pas par .exe, utilisez « wine start » suivi du nom de fichier :

cd ~/Bureau
wine start MonProgrammeInstalleur.msi

Plutôt que de taper les chemin et nom de fichier entiers, vous pouvez habituellement taper les premières lettres et taper ensuite Tab, et l'ordinateur complétera le nom de fichier pour vous. Si plusieurs fichiers débutent par les mêmes lettres, tapez Tab à nouveau pour en obtenir la liste.

Si le programme est livré sur plusieurs CD-ROM, il ne faut pas démarrer Wine depuis le répertoire du CD-ROM ou vous ne pourrez éjecter les disques sans quitter le programme d'installation. Tout d'abord, vérifiez qu'une lettre de lecteur est affectée à votre CD-ROM dans l'onglet « Lecteurs » de winecfg (p.ex. D: -> /media/cdrom). Exécutez ensuite le programme d'installation de cette façon :

wine start 'D:\setup.exe'

ou

wine start /unix /media/cdrom/setup.exe

5.3. Comment installer des applications partagées entre plusieurs utilisateurs ?

Wine ne permet actuellement pas de partager sa configuration (« préfixes ») entre des utilisateurs, à cause du risque de corruption du registre lors de l'exécution simultanée de plusieurs processus wineserver (bug #11112). À l'heure actuelle, les applications doivent être installées séparément pour chaque utilisateur.

Néanmoins, vous pouvez copier les préfixes Wine ; vous pouvez tout installer dans un seul préfixe, ensuite en faire une copie dans le répertoire personnel de chaque utilisateur. Ainsi, vous évitez d'exécuter de façon répétée les programmes d'installation.

5.4. Comment empêcher que Wine modifie les associations de types de fichiers sur mon système, ou ajoute des entrées de menu/liens sur le bureau lors de l'installation d'un programme Windows ?

Les utilisateurs ne souhaitant pas qu'un programme d'installation d'une application Windows modifie des associations de types de fichiers, ou crée des liens sur le bureau, peuvent désactiver winemenubuilder.exe. Il y a plusieurs façons :

  • Dans winecfg : avant d'exécuter le programme d'installation, lancez winecfg. Rendez-vous sur l'onglet Bibliothèques et tapez winemenubuilder.exe dans la boîte « Nouveau remplacement » (pas dans la liste déroulante). Cliquez Ajouter, et sélectionnez-le dans la boîte « Remplacements existants ». Cliquez « Modifier » et sélectionnez « Désactivé » dans la liste, puis cliquez sur « OK ».

  • Registre : si vous devez appliquer à plusieurs reprises ce réglage (c.-à-d. à chaque fois que vous recréez le préfixe Wine), cette approche peut être plus pratique. Créez un fichier avec une extension .reg (p.ex. désactiver-winemenubuilder.reg) contenant :

    [HKEY_CURRENT_USER\Software\Wine\DllOverrides]
    "winemenubuilder.exe"=""
    

    Pour appliquer ce réglage, exécutez :

    regedit désactiver-winemenubuilder.reg
    
  • Variable d'environnement : définissez la variable d'environnement WINEDLLOVERRIDES quand vous exécutez le programme d'installation, p.ex.

    WINEDLLOVERRIDES=winemenubuilder.exe=d wine setup.exe
    

Désactiver « winemenubuilder.exe » a pour effet que les programmes wine impriment des erreurs indiquant qu'ils ne le trouvent pas (bien que les erreurs ne semblent pas interférer avec le déroulement du programme). Une approche alternative qui évite les erreurs est de le remplacer par un programme n'ayant aucun effet. Compilez ce qui suit avec le gcc de MinGW sous wine et copiez l'exécutable dans C:\Windows\System32\winemenubuilder.exe :

int main() { /* Rien à faire */ return 0; }

Suivez ensuite la même procédure que ci-dessus, mais fixez winemenubuilder.exe à « native » plutôt que « désactivé » dans winecfg, ou utilisez le fichier de registre ou variable d'environnement suivant(e) :

[HKEY_CURRENT_USER\Software\Wine\DllOverrides]
"winemenubuilder.exe"="native"

WINEDLLOVERRIDES=winemenubuilder.exe=n wine setup.exe

5.5. Comment installer/exécuter un fichier MSI ?

Les fichiers MSI ne peuvent être exécutés directement : vous devez utiliser le programme msiexec comme suit :

wine msiexec /i monfichier.msi

Alternativement ,

wine start monfichier.msi

Cela exécutera le programme MSI comme si vous aviez double-cliqué dessus sous Windows.

5.6. Puis-je utiliser Wine pour installer des pilotes pour mon matériel ?

Non. Avec l'exception future éventuelle des certains pilotes d'impression, Wine requiert que votre matériel fonctionne déjà dans votre système d'exploitation. La raison technique pour cela est que Wine, comme la plupart des applications, tourne en mode utilisateur, et pas en mode noyau.

5.7. Mon programme d'installation me dit que l'espace disque libre est insuffisant

Souvent, c'est réellement le cas. Le lecteur C: de Wine est situé dans votre répertoire personnel. La partition contenant /home doit disposer de suffisamment d'espace libre pour votre programme. Vous pouvez vérifier en exécutant :

df -h ~

Si l'espace requis est inférieur à 1 Go, et que df rapporte que plus d'un Go est disponible, essayez de fixer la version Windows à Windows 98. Cela contournera des bugs dans certains anciens programmes d'installation (de l'époque Windows 98) qui ne géraient pas les disques de grande taille.

Si vous voulez utiliser une partition différente qui a plus d'espace libre, utilisez un préfixe wine situé sur l'autre partition. Notez que votre autre partition doit être un système de fichiers Unix : les partitions FAT et NTFS ne fonctionneront pas. Voyez Comment exécuter des programmes comme s'ils tournaient sur des ordinateurs différents pour les instructions.

5.8. Le CD ou DVD de l'application semble vide, ou quelques fichiers sont manquants !

Certains disques sont mal manufacturés d'une façon qui n'affecte que les systèmes d'exploitation de type Unix.

Il se peut que vous deviez utiliser les options de montage « unhide » ou « norock » pour ces disques.

Exécutez tout d'abord mount pour voir quel disque est monté, et montez-le ensuite à nouveau au même endroit avec l'option requise (et l'option « remount »).

Exemples :

sudo mount -o remount,unhide /dev/sr0 /mnt/cdrom

or

sudo mount -t iso9660 -o ro,unhide /dev/cdrom /media/cdrom0

Consultez également la documentation de votre système d'exploitation, p.ex. https://help.ubuntu.com/community/Mount ou http://manpages.ubuntu.com/manpages/natty/man8/mount.8.html

6. Exécuter des applications

6.1. Comment exécuter une application une fois installée ?

Après avoir installé une application avec Wine, il y aura probablement une entrée de menu dans Applications->Wine->Programmes, et/ou une icône sur le bureau, comme sous Windows. Vous devriez pouvoir l'utiliser comme sous Windows.

Alternativement, allez dans le répertoire .wine/drive_c/Program Files de votre répertoire personnel (il est caché, donc vous pourriez devoir utiliser Voir->Montrer les fichier cachés dans votre gestionnaire de fichiers), trouvez le fichier .exe principal de l'application (vous pourriez devoir deviner), et double-cliquez dessus.

Ou, si cela échoue, ouvrez une fenêtre de terminal, et naviguez dans le répertoire de l'application. Par exemple :

cd ~/.wine/drive_c/Program\ Files
ls
Adobe     Microsoft   FluffyBunny
cd FluffyBunny

Recherchez ensuite le fichier .exe principal de l'application, et exécutez-le en utilisant la commande wine :

ls *.exe
fluff.exe  uninstall.exe  ereg.exe
wine fluff.exe

6.2. J'ai double-cliqué sur un fichier .exe, mais le système dit « Le fichier foo.exe n'est pas marqué exécutable... »

Si la boîte de dialogue dit « En savoir plus sur le bit exécutable », avec un hyperlien, cliquez sur l'hyperlien et lisez cette page.

Si le fichier est sur votre disque dur, faites un clic droit dessus, choisissez Propriétés, et cochez « Permettre l'exécution de ce fichier en tant que programme ».

Si le fichier est sur un CD-ROM, vous pouvez l'exécutez à partir de la ligne de commande comme décrit plus haut. Ou, si vous savez utiliser mount, remontez le CD-ROM pour marquer tous les fichiers comme exécutable avec une commande du type mount -o remount,mode=0777,exec /media/cdrom mais en utilisant le point de montage réel s'il diffère de /media/cdrom.

6.3. Comment passer des arguments en ligne de commande à un programme ?

Si vous utilisez un programme avec des options sous Windows, p.ex.

quake.exe -map e1m1

vous pouvez faire l'équivalent sous Wine avec

wine quake.exe -map e1m1

c.-à-d. que la ligne de commande est identique, à part le wine préfixé. Notez néanmoins que vous pourriez devoir échapper certains caractères spéciaux avec des backslashs du fait de la façon dont ils sont gérés par le shell Linux. Par exemple,

quake.exe -map C:\Quake\e1m1.bsp

devient

wine quake.exe -map C:\\Quake\\e1m1.bsp

Pour plus d'informations sur l'utilisation des backslashs, voyez http://www.tuxfiles.org/linuxhelp/weirdchars.html

6.4. Comment démarrer des programmes Windows à partir de la ligne de commande ?

Cela vous permet de voir les messages de Wine, ce qui peut aider au dépannage de problèmes éventuels.

Étant donné que les programmes Windows recherchent souvent des fichiers là où ils ont été démarrés, vous devriez les démarrer d'une manière très spécifique lorsque vous utilisez la ligne de commande : déplacez-vous dans le répertoire où le programme est situé et lancez le fichier .exe en utilisant uniquement son nom de fichier. Par exemple :

cd '.wine/drive_c/Games/Tron'
wine tron.exe

Dans certains cas, il est nécessaire de spécifier le chemin complet vers le fichier .exe du programme. Par exemple, si vous devez installer un programme proposé sur plusieurs CD, la méthode précédente ne fonctionne pas (entrer dans le répertoire dans le terminal vous empêchera d'éjecter le CD). Vous pouvez spécifier un chemin de style DOS ou Windows à Wine en utilisant des apostrophes comme suit :

wine start 'C:\Games\Tron\tron.exe'

Vous devez utiliser wine start si vous spécifiez un chemin complet, car cela permet à Wine de spécifier le répertoire courant pour le programme s'il le requiert. Vous pouvez également utiliser des guillemets, mais vous devrez utiliser deux backslashs au lieu d'un :

wine start "C:\\Games\\Tron\\tron.exe"

Si vous voulez utiliser un nom de chemin de style Unix, utilisez l'option /Unix, p.ex.

wine start /Unix "$HOME/installers/TronSetup.exe"

Dans le Wine actuel, une fois un programme installé, vous pouvez utiliser sans crainte tout raccourci crée par le programme.

6.5. Quand je double-clique sur un fichier .exe dans mon gestionnaire de fichiers, rien ne se produit.

Note : si possible, démarrez les applications en cliquant sur l'icône de l'application dans le menu Applications/Wine ou sur le bureau. Double-cliquer sur les fichiers .exe n'est généralement nécessaire que pour les applications qui ne sont pas encore installées, p.ex. pour exécuter le fichier .exe d'un jeu sur CD-ROM, ou d'un programme d'installation téléchargé.

Si le double-clic ne fonctionne pas, effectuez un clic droit sur le fichier et sélectionnez « Exécuter avec Wine » (le libellé effectif dépend de votre gestionnaire de fichiers). Si ça ne marche pas non plus, contactez la personne qui a construit vos paquets Wine pour la prévenir qu'il y a un problème.

Vous pouvez contourner ce problème en utilisant la ligne de commande plutôt que votre gestionnaire de fichiers (voyez la question précédente). Si vous voyez une ligne comme

err:module:import_dll Library MFC42.DLL (which is needed by L"C:\\Program Files\\Yoyodyne\\Overthruster.DLL") not found

cela signifie que vous devez installer une bibliothèque d'exécution manquante.

7. Utiliser Wine

7.1. Est-il possible de stocker l'installation virtuelle de Windows ailleurs que dans ~/.wine ?

Oui : ~/.wine n'est que le « préfixe » par défaut de Wine (alias « répertoire de configuration » ou « bouteille »).

Vous pouvez changer le préfixe utilisé par Wine via la variable d'environnement WINEPREFIX (en dehors de Wine), en exécutant ce qui suit dans un terminal :

export WINEPREFIX=~/.wine-nouveau
wine winecfg

Wine créera alors un nouveau préfixe dans ~/.wine-nouveau.

Pour utiliser le préfixe par défaut, utilisez la commande unset WINEPREFIX. Ou fixez WINEPREFIX à ~/.wine.

Alternativement, vous pouvez spécifier le préfixe wine pour chaque commande, p.ex.

WINEPREFIX=/chemin/vers/le/préfixe/wine wine winecfg

Vous pouvez renommer, déplacer, copier et effacer des préfixes sans affecter les autres, et chaque préfixe disposera de sa propre instance de wineserver.

À chaque fois que vous voyez « ~/.wine » ou « $HOME/.wine » dans ce wiki, vous pouvez généralement le remplacer par « $WINEPREFIX ».

7.2. Comment créer un préfixe Wine 32 bits sur un sytème 64 bits ?

Pour le moment, il y a quelques bugs importants qui empêchent beaucoup d'applications 32 bits de fonctionner dans un préfixe Wine 64 bits. Pour contourner ce problème, vous pouvez créer un nouveau préfixe Wine 32 bits en utilisant la variable d'environnement WINEARCH. Dans un terminal, tapez :

WINEARCH=win32 WINEPREFIX=/chemin/vers/le/préfixe/wine winecfg 

puis installez votre ou vos applications dans ce préfixe Wine.

Ne créez pas manuellement le répertoire avant d'exécuter cette commande ; Wine doit le créer. WINEARCH ne doit être spécifiée que lors de la création du préfixe Wine, et l'architecture d'un préfixe Wine existant ne peut être modifiée.

7.3. Comment exécuter des programmes comme s'ils tournaient sur des ordinateurs différents ?

Exemple : vous avez des programmes serveur et client, mais l'un ne fonctionnera pas en la présence de l'autre.

Utiliser des préfixes Wine différents vous aidera ici, car ils simulent essentiellement deux ordinateurs Windows.

Exécutez le premier programme normalement :

wine premier-programme.exe

Le seconde doit tourner dans un préfixe différent, et nous devons donc modifier la variable d'environnement WINEPREFIX :

WINEPREFIX="$HOME/.wine-second-prog" wine second-programme.exe

Les premier-programme.exe et second-programme.exe peuvent être deux copies du même programme.

7.4. Comment lancer des applications natives depuis une application Windows ?

Vous pouvez démarrer des applications natives directement depuis Wine uniquement si vous spécifiez le chemin complet ou utilisez le shell :

/usr/bin/glxgears

or

/bin/sh -c glxgears

Vous pouvez également utiliser winepath pour traduire le nom de fichier du format Windows au format Linux (voyez la question suivante).

7.5. Comment associer un programme natif à un type de fichiers dans Wine ?

Il y a deux façons d'associer un programme natif à un type de fichiers. La première méthode est d'utiliser winebrowser et une alternative est d'écrire un script shell.

L'exemple suivant utilise winebrowser pour lancer le gestionnaire par défaut des PDF sur votre système (xdg-open dans un bureau Unix). Sauvez les lignes suivantes dans un fichier pdf.reg.

[HKEY_CLASSES_ROOT\.pdf]
@="PDFfile"
"Content Type"="application/pdf"
[HKEY_CLASSES_ROOT\PDFfile\Shell\Open\command]
@="winebrowser \"%1\""

Importez le fichier .reg dans le registre en utilisant la commande

regedit $HOME/pdf.reg

Une autre possibilité est d'utiliser un script shell pour appeler une application native. Sauvez-le sous le nom lancer_programme_linux sous $HOME/bin :

#!/bin/sh
$1 "`wine winepath -u "$2"`"

N'oubliez pas d'exécuter chmod a+x $HOME/bin/lancer_programme_linux pour le rendre exécutable. Assurez-vous également que le répertoire $HOME/bin est présent dans votre $PATH. Sinon, cela ne fonctionnera pas.

Pour associer (par exemple) les fichiers .pdf avec le programme linux acroread, sauvez ce qui suit dans $HOME/pdf.reg et importez-le ensuite avec la commande regedit $HOME/pdf.reg :

[HKEY_CLASSES_ROOT\.pdf]
@="PDFfile"
"Content Type"="application/pdf"
[HKEY_CLASSES_ROOT\PDFfile\Shell\Open\command]
@="/bin/sh lancer_programme_linux acroread \"%1\""

Vous pouvez réutiliser ce script et simplement éditer le fichier. Par exemple, pour associer les documents .doc avec OpenOffice (ooffice) :

[HKEY_CLASSES_ROOT\.doc]
@="DOCfile"
"Content Type"="application/msword"
[HKEY_CLASSES_ROOT\DOCfile\Shell\Open\command]
@="/bin/sh lancer_programme_linux ooffice \"%1\""

7.6. Qu'est-ce que « winetricks » ? Où l'obtenir ?

Winetricks est un script shell qui télécharge les DLL et polices manquantes pour vous depuis des sources réputées. Il a été écrit pour aider les développeurs de Wine, mais il s'est également avéré utile pour les utilisateurs. Voyez la page wiki sur winetricks pour plus d'informations.

7.7. Comment installer Internet Explorer sous Wine ?

Si vous voulez simplement qu'une application pense que IE est installé, voyez Mon application ne tourne pas, et dit qu'elle a besoin de Internet Explorer.

Le projet Wine ne prend pas en charge l'installation de l'Internet Explorer véritable, car celui-ci requiert un grand nombre de DLL natives, ce qui est difficile à configurer.

Si vous avez réellement besoin de l'IE réel, utilisez winetricks. Fixez votre fausse version de Windows à win2k et sélectionnez ensuite « ie6 » ou « ie7 ». IE installé via winetricks est loin d'être complètement fonctionnel, mais marche suffisamment pour p.ex. tester le rendu de pages web. Merci de ne pas demander de l'aide au projet Wine si vous rencontrez des problèmes.

Vous devriez placer IE dans un préfixe wine séparé, avec l'application qui en a réellement besoin.

Vous pouvez également essayer des solutions commerciales, comme CrossOver et Bordeaux, mais si vous rencontrez des problèmes, ne cherchez pas d'aide sur le forum/liste de diffusion ou IRC, car les applications tierces n'y sont pas prises en charge.

7.8. Comment faire en sorte que Wine lance une application dans un bureau virtuel ?

C'est possible en utilisant winecfg. Ajoutez l'application dans l'onglet Applications, puis activez « Émuler un bureau virtuel » dans l'onglet Affichage.

Vous pouvez également utiliser la commande suivante (seule méthode disponible pour wine-0.9.60 ou antérieur) :

wine explorer /desktop=nom,1024x768 programme.exe

Remplacez programme.exe par le nom de votre programme, et changez la résolution par la taille du bureau virtuel désiré. Changer nom vous permet d'ouvrir plusieurs bureaux simultanément.

7.9. Wine tourne-t-il en mode texte ?

L'effort de développement sur Wine se concentre principalement sur les programmes écrits pour l'interface graphique de Windows, mais une prise en charge limitée du mode texte est disponible avec le pilote "null". Wine active automatiquement ce mode quand le pilote x11 n'est pas chargé, mais dépend même dans ce cas des bibliothèques xorg.

De plus, le pilote "null" ne fonctionne que pour les applications console pures n'utilisant *aucune* fonction de fenêtrage (par exemple, certaines parties de OLE créent des fenêtres purement internes).

7.10. Comment connaître la version de Wine utilisée ?

Ouvrez un terminal et exécutez wine --version. Cela produira quelque chose du genre « wine-1.5.2 » ; si vous utilisez git, alors la version ressemblera à « wine-1.5.2-227-gcfa52d7 ».

{i} Astuce : vous pouvez connaître la version la plus récente de Wine en visitant la page d'accueil de WineHQ. Actuellement, les versions de développement de Wine sortent toutes les deux semaines. Votre système d'exploitation peut livrer une version non à jour (obsolète) de Wine. En fonction du SE utilisé, il peut être possible d'ajouter une source de mises à jour à votre système de gestion de paquets pour le maintenir à jour. Vérifiez la page de téléchargements pour les détails.

7.11. Comment fonctionne le système de numérotation de Wine ?

Chaque version de Wine possède un label de révision, dans le format suivant :

  • wine-x.y.z

Cela représente Wine version x.y.z. (pour une liste des labels, voyez ici.)

  • x est le numéro de version majeure. Il a changé exactement une fois depuis que le système de numérotation a été introduit, et il est improbable qu'il change avant un bon moment.

  • y est le numéro de version mineure. Il change après quelques années. Si y est pair, il s'agit d'une version « stable » : des versions ultérieures sont peu susceptibles de casser quoi que ce soit. S'il est impair, il s'agit d'une version de « développement » : des versions ultérieures peuvent causer des régressions.

  • z est le numéro de révision. Il est incrémenté toutes les deux semaines pour les versions de développement, tous les quelques mois pour les versions stables.

Si vous utilisez git, le label sera généré en utilisant la commande git-describe, et ressemble à :

  • wine-x.y.z-n-gccccccc

n est le nombre de patchs/commits appliqués depuis que x.y.z a été livré, et ccccccc représente les premiers chiffres hexadécimaux de l'identifiant du commit le plus récent. Exemples : wine-1.1.19-228-g1e256e4, wine-1.1.25-311-g3d6bb38, wine-1.1.32-584-g10b0b86.

Juste avant une version stable de Wine, il y a des versions dites candidates, qui ont des labels de la forme :

  • wine-x.y-rcn

qui représente la ne version candidate pour Wine x.y.

Exemples :

Label de version

Date

Note

wine-0.9.60

18 avr 2008

wine-0.9.61

2 mai 2008

Première bêta

wine-1.0-rc1

9 mai 2008

Première version candidate

wine-1.0-rc2

23 mai 2008

wine-1.0-rc3

30 mai 2008

wine-1.0-rc4

6 jun 2008

wine-1.0-rc5

13 jun 2008

wine-1.0

17 jun 2008

Première version « stable »

wine-1.1.0

27 jun 2008

Première version de « développement »

wine-1.1.1

11 jul 2008

wine-1.1.2

25 jul 2008

wine-1.2

16 jul 2010

Deuxième version « stable »

...

7.12. Faut-il exécuter Wine comme root ?

/!\ N'exécutez JAMAIS Wine comme superutilisateur !

Faire cela donne aux programmes (et virus) Windows une accès complet à votre ordinateur et à tout média qui y est attaché. L'exécuter avec sudo comporte les mêmes risques, mais en sus altère les permissions dans votre répertoire ~/.wine. Si vous avez exécuté Wine avec sudo, vous devrez corriger les erreurs de permissions comme décrit dans la question suivante, et lancer ensuite winecfg pour reconfigurer Wine. Vous devriez toujours exécuter Wine avec le compte utilisateur habituel utilisé pour ouvrir une session.

Pour les systèmes Linux, toute conception que Wine nécessite root peut être désavouée grâce à l'utilisation des capacités Posix (http://www.linuxjournal.com/article/5737) ou des capacités de fichiers Posix (http://www.ibm.com/developerworks/linux/library/l-posixcap/index.html) ou en corrigeant d'autres réglages de sécurité.

Pour ce qui concerne les programmes Windows, vous exécutez avec les privilèges administrateur. Si une application se plaint d'un manque de privilèges administrateur, signalez un bug ; exécuter Wine comme root n'aidera probablement pas.

7.13. J'ai exécuté wine avec sudo ou comme root. Comment corriger les erreurs de permission ?

Vous devez corriger les permissions dans votre répertoire ~/.wine : c'est là où tout l'état de Wine, sa configuration et toutes données importantes telles que les programmes installés, les données sauvées avec des programmes Wine, etc. sont stockées. Une fois les permissions effacées ou corrigées dans ce répertoire, réexécutez toujours Wine en tant qu'utilisateur normal ! Exécutez ce qui suit pour corriger les permissions dans votre répertoire ~/.wine s'il a les permissions de root.

cd $HOME
sudo chown -R $USER:$USER .wine

7.14. Pourquoi PulseAudio n'est-il pas disponible ?

PulseAudio est pris en charge au travers de la couche de compatibilité ALSA de PulseAudio, via l'implémentation d'un pilote son ALSA. Cela requiert PulseAudio 1.0 ou ultérieur et alsa-plugins 1.0.25 ou ultérieur. Il existe aussi un pilote PulseAudio non officiel pour Wine, mais il n'est pas pris en charge. Ne soumettez pas de rapport de bug si vous l'utilisez. Bug général suivant ce problème : bug 10495.

Si PulseAudio est le standard sur votre distribution, et que vous voulez que ça reste le cas, mais voulez tout de même que Wine utilise ALSA directement, ceci pourrait vous aider : Wine et PulseAudio.

7.15. Comment utiliser le lissage de polices dans Wine ?

La prise en charge du rendu de sous-pixels a été ajoutée à Wine dans la version 1.1.12, mais elle peut ne pas être activée. Utilisez winetricks et sélectionnez l'une des options fontsmooth-gray, fontsmooth-rgb ou fontsmooth-bgr.

7.16. Comment modifier les PPP (points par pouce, taille de police) ?

D'abord, vous devriez essayer avec winecfg. Dans l'onglet Affichage, ajustez le curseur de défilement « Résolution de l'écran ». Les modifications n'auront d'effet dans winecfg qu'une fois redémarré.

Si les fenêtres et polices sont si larges que vous n'arrivez pas à atteindre les contrôles dans winecfg, voyez Les fenêtres et polices de Wine sont extrêmement larges, et la fenêtre winecfg ne tient pas à l'écran.

7.17. Comment éditer le registre de Wine ?

Le registre de Wine est stocké dans les fichiers .reg dans ~/.wine, mais vous ne devriez néanmoins pas éditer ces fichiers à la main du fait du codage utilisé. Utilisez toujours le programme regedit livré avec Wine, en tapant wine regedit dans un terminal. Le regedit de Wine est virtuellement identique à la version Windows et prend également en charge l'import/export de fichiers de registre. N'essayez JAMAIS d'importer votre registre Windows entier : cela ne ferait qu'endommager Wine.

Voyez également les entrées de registre utiles.

7.18. Comment configurer un proxy ?

Si vous voulez utiliser un serveur mandataire pour toutes les connexions HTTP, fixez simplement la variable d'environnement http_proxy. Sur la plupart des distributions Linux, la configuration d'un serveur mandataire réseau, p.ex. avec l'outil Serveur Mandataire, automatise cela pour vous.

Alternativement, vous pouvez effectuer la configuration dans le registre. Il y a des emplacements séparés pour wininet.dll et winhttp.dll.

Pour wininet, utilisez regedit pour ajouter les valeurs suivantes dans la clé [HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Internet Settings] :

"ProxyEnable"=dword:00000001
"ProxyServer"="adresse-serveur-mandataire:port"

Pour le moment, le wininet.dll de Wine ne prend pas en charge les scripts d'autoconfiguration de serveur mandataire (PAC).

Pour winhttp, vous devrez utiliser l'utilitaire proxycfg.exe pour configurer le registre. Cet utilitaire est disponible dans le répertoire system32 d'une installation Windows, et MSDN décrit son utilisation.

7.19. Quels applications/services entrent en conflit avec Wine ?

Beaucoup de distributions tendent à activer Compiz/Beryl/autres fioritures par défaut. Le problème est que ces programmes entrent en conflit avec Wine quant à l'utilisation du pilote d'affichage. Désactiver ces programmes préalablement à l'utilisation de toute application avec Wine (en particulier les jeux, ou lors de la survenue de bizarres problèmes de fenêtres). Par ailleurs, désactiver l'extension Composite dans /etc/X11/xorg.conf empêchera très probablement la composition d'affecter Wine.

PulseAudio est également connu pour être bogué lors de l'émulation Alsa/OSS et entre en conflit avec Wine.

Les outils de commutation de claviers comme xneur (gxneur, kxneur) et SCIM ont été rapportés entrer en conflit avec l'entrée clavier dans Wine.

8. Applications

8.1. Wine supporte-t-il DirectX ? Est-il possible d'installer Microsoft DirectX sous Wine ?

Wine fournit lui-même une implémentation de DirectX qui, même s'il y subsiste quelques bugs, devrait fonctionner correctement. Wine prend actuellement en charge DirectX 9.0c. Les plans pour DirectX 10 sont dans les cartons.

/!\ Si vous essayez d'installer Microsoft DirectX, vous aurez des problèmes. Il n'est ni recommandé ni pris en charge par Wine HQ d'essayer ceci. Vous pouvez installer le moteur d'exécution, mais il ne fonctionnera pas. Il nécessite l'accès aux pilotes Windows, et Wine ne peut y accéder pour des raisons évidentes. Les seules DLL Microsoft natives pouvant être utiles sont celles du type d4dx9_xx.dll, et elles requièrent que vous acceptiez la licence de Microsoft. De plus, des versions de ces DLL font à présent partie de Wine. Ainsi, au fil des améliorations dans Wine, ces DLL seront de moins en moins pertinentes.

Cela dit, il existe certains guides décrivant comment installer Microsoft DirectX. Nous répétons : il n'est ni recommandé ni pris en charge par Wine HQ d'essayer ceci. De plus, c'est considéré hors sujet dans les médias de support de Wine HQ (comme par exemple les forums). Veuillez utiliser un répertoire de configuration de wine vierge avant de demander de l'aide (effacez votre ~/.wine ou utilisez un autre préfixe wine et réinstallez vos applications Windows).

8.2. Pourquoi Wine ne fonctionne-t-il pas correctement avec les systèmes de protection contre la copie ?

Les systèmes de protection contre la copie utilisent différentes méthodes déplaisantes pour détecter si des disques sont authentiques ou pas. Certaines de ces méthodes fonctionnent sous Wine, mais la plupart pas, tel le système extrêmement invasif StarForce. Wine devrait être modifié pour permettre des fonctionnalités de type quasi-rootkit afin que certains de ces systèmes de protection fonctionnent, et la prise en charge est probablement très éloignée, si elle a jamais lieu (certaines personnes utilisent des jeux modifiés ou piratés illégalement où la protection contre la copie est supprimée, mais le projet Wine ne peut préconiser cela).

Voyez également notre page sur la protection contre la copie.

8.3. J'ai suivi un guide pratique sur un site web, et mon application ne fonctionne toujours pas.

Il y a de nombreux guides pratiques non officiels pour différentes applications postés sur des blogs et forums. Ils sont rarement maintenus par leurs auteurs, et du fait du rythme de développement rapide de Wine, même ceux qui étaient corrects au moment où ils ont été postés peuvent vite devenir obsolètes. L'application de bidouilles qui ne sont plus nécessaires dans le Wine actuel peut en fait empêcher une application fonctionnant actuellement de fonctionner du tout (Office 2007 est un exemple parfait). Les seuls guides pratiques pris en charge ici sont ceux présents sur ce site. Si vous persistez à vouloir suivre un guide extérieur, demandez de l'aide à son auteur.

En cas de doute, réinstallez l'application dans un nouveau préfixe Wine et demandez de l'aide sur le forum utilisateurs.

8.4. J'ai utilisé une application tierce (PlayOnLinux, WineBottler, etc.) pour installer ou gérer des applications dans Wine et j'ai besoin d'aide.

Consultez les canaux de support appropriés pour toute application tierce utilisée. Des liens vers certaines de ces applications externes sont fournis par commodité sur la page Applications tierces, mais elles ne sont pas supportées ici. Avant de demander de l'aide sur les forum/liste de diffusion/IRC ou de rapporter des bugs, réinstallez votre application Windows en utilisant un Wine ordinaire.

8.5. Mon application fonctionnait avec une version plus ancienne de Wine, mais ne marche plus !

Cela s'appelle une régression. Veuillez effectuer un test de régression pour identifier quel patch l'a causée, puis soumettez un rapport de bug et ajoutez-y le mot-clé « regression » : nous y porterons particulièrement attention, car les régressions sont beaucoup plus faciles à corriger quand elles sont constatées rapidement.

8.6. J'ai absolument besoin que cette application particulière fonctionne. Comment y arriver ?

Nous sommes contents que vous demandiez. Consultez notre page Aider Wine pour quelques suggestions.

Brièvement, vous pouvez améliorer Wine vous-même, convaincre quelqu'un de le faire pour vous, ou essayer quelques bidouilles impliquant des DLL Windows natives plutôt que celles (incomplètes) de Wine.

8.7. J'écris une application Windows. Comment détecter si elle tourne sous Wine ?

C'est une mauvaise idée. Voyez la FAQ développeurs.

9. Performance

9.1. Quelles sont les exigences système de Wine ?

La règle empirique est que si votre application tourne correctement dans Windows, elle devrait tourner correctement sur le même système avec Wine. Wine, avec le système d'exploitation utilisé pour le faire tourner, requiert généralement moins d'espace disque et de mémoire que Windows lui-même. Si vous n'exécutez pas d'application Windows, Wine ne consommera aucune ressource à part ± 20 Mo d'espace disque.

9.2. Mon application/jeu 3D est très lent(e) (images par seconde).

Un problème de performances 3D indique généralement que quelque chose cloche dans vos pilotes OpenGL 3D. Voyez Problèmes de pilote 3D pour plus d'informations.

9.3. Wine est-il plus lent que de simplement utiliser Windows ?

En fait, Wine est parfois plus rapide. La vitesse d'une application dépend d'un tas de facteurs : le matériel disponible et les pilotes associés, la qualité du code des API utilisées par l'application, et la qualité du code dans le système d'exploitation sous-jacent.

Le code des pilotes importe énormément. Si vous exécutez une application intense en graphiques avec des pilotes très médiocres comme ceux des cartes ATI sous Linux, la performance sera substantiellement dégradée. D'un autre côté, Linux gère mieux la mémoire, et devance Windows dans beaucoup de tâches intensives en CPU ; voyez Mesures de performance pour plus d'informations.

Parfois, des bugs dans Wine peuvent ralentir excessivement des applications ; voyez Performance et Bugs relatifs à la performance.

Cela dit, Wine vise d'abord la correction avant la performance.

9.4. J'ai un tas de messages « fixme: » dans le terminal et Wine tourne un peu lentement.

Ignorez-les. Généralement, un message fixme n'a que peu de sens pour quelqu'un non familier avec le développement de Wine. Ils sont destinés aux développeurs de Wine. De plus, il est important de comprendre que les messages fixme n'indiquent généralement pas un problème sérieux. Beaucoup d'applications fonctionnent correctement même si Wine affiche quelques messages fixme. Cela dit, ils peuvent parfois fournir des indications sur le fonctionnement d'une application, ou la raison pour laquelle elle ne fonctionne pas.

(!) Si ces messages apparaissent à maintes reprises en très grand nombre, vous pouvez parfois accélérer Wine en les désactivant totalement, en fixant la variable d'environnement WINEDEBUG à -all. Par exemple, votre ligne de commande ressemblerait à :

WINEDEBUG=-all wine programme.exe

Des utilisateurs plus avancés ou des programmeurs intéressés à déboguer Wine devraient consulter les pages wiki Canaux de débogage et Documentation développeurs. Voici un exemple pour désactiver sélectivement les messages fixme de dsound et d'une partie de D3D :

WINEDEBUG=fixme-dsound,fixme-d3d_surface wine programme.exe

10. Dépannage

10.1. Comment obtenir la sortie du terminal ?

Lancez votre application à partir de la ligne de commande (voyez Comment démarrer des programmes Windows à partir de la ligne de commande ?).

Vous pouvez ensuite copier la sortie à l'écran et la coller dans un fichier si elle est réduite, ou la rediriger vers un fichier en utilisant une redirection de shell Unix, p.ex.

cd ~/.wine/drive_c/Games/Tron
wine tron.exe &> log.txt

Important : ne fournissez une trace de débogage que si on vous la demande explicitement.

Important : si vous obtenez une boîte de dialogue de plantage en faisant cela, cliquez sur « Fermer ». Sinon, les données enregistrées seront incomplètes.

Important : si le fichier texte résultant n'inclut pas de nom de fichier source C, votre copie de Wine ne contient probablement pas de symbole de débogage. Veuillez soit compiler Wine à partir des sources, soit installer le paquet renfermant les symboles de débogage (dans Ubuntu, il s'agit du paquet wine1.4-dbg pour le paquet wine1.4).

10.2. Comment obtenir une trace de débogage ?

Note : veuillez n'utiliser cette procédure que si cela vous est demandé. Dans la plupart des cas, la sortie normale du terminal est suffisante (voyez ci-dessus). Lors de la soumission de bugs, il est souvent nécessaire de fournir une trace de débogage additionnelle (généralement +relay,+seh, mais on pourrait vous demander d'utiliser des canaux de débogage spécifiques. Pour obtenir une trace, exécutez :

WINEDEBUG=+relay,+seh,+tid wine votre_programme.exe >> /tmp/sortie.txt 2>&1

Attachez ensuite /tmp/sortie.txt au rapport de bug. Si le fichier résultant est plus gros qu'un Mo, compactez-le avec bzip2 ou rzip -9 au préalable. Dans certains cas, le problème semble disparaître quand WINEDEBUG est utilisé avec un canal précis. Merci de l'indiquer dans le rapport de bug si c'est le cas. Pour une liste des canaux de débogage disponibles dans Wine, voyez la page Canaux de débogage.

10.3. Comment désactiver la boîte de dialogue de plantage ?

Depuis la version 1.1.20, Wine inclut une boîte de dialogue de plantage qui est activée par défaut. Les utilisateurs d'applications qui fonctionnent malgré un plantage en arrière-plan peuvent trouver cela ennuyant, et cela peut même dans certains cas empêcher une application de fonctionner.

La façon la plus facile de désactiver la boîte de dialogue de plantage est d'utiliser winetricks :

sh winetricks nocrashdialog

Si vous préférez la manière manuelle, copiez la clé suivante dans un éditeur de texte :

[HKEY_CURRENT_USER\Software\Wine\WineDbg]
"ShowCrashDialog"=dword:00000000

Enregistrez le contenu dans un fichier avec une extension .reg (p.ex. boîte_plantage.reg), et appliquez-le avec regedit :

regedit boîte_plantage.reg

Vous pourriez devoir spécifier le chemin complet du fichier, en fonction de l'endroit où vous l'avez enregistré.

Pour réactiver la boîte de dialogue, remplacez 00000000 par 00000001 et réappliquez.

Ces changements peuvent également être effectués en exécutant simplement regedit et en y ajoutant/modifiant la clé appropriée via une interface graphique.

10.4. Mon programme s'est bloqué, comment le fermer ?

Si vous avez lancé le programme à partir d'une fenêtre de terminal en tapant wine mon_programme.exe, vous pouvez généralement y retourner et taper Ctrl+C. Si vous avez exécuté l'application d'une autre façon (p.ex. à partir d'un raccourci), vous pouvez ouvrir un terminal et tuer violemment le processus :

killall -9 NomApplication.exe

Si vous voulez tuer tous les programmes Wine en même temps, exécutez :

wineserver -k

Vous pouvez également ouvrir une version Wine du gestionnaire de tâches Windows en exécutant wine taskmgr dans un terminal. Cela vous permettra de tuer des processus Wine individuels.

10.5. Mon ordinateur complet se bloque, redémarre ou s'arrête quand j'exécute un jeu dans Wine !

Si vous obtenez un blocage complet et ne pouvez même plus utiliser votre souris après avoir exécuté Wine, ce n'est probablement pas dû à un problème spécifique dans le logiciel Wine. Wine est un processus non privilégié, et ne devrait jamais pouvoir bloquer complètement le système d'exploitation. Wine expose plutôt probablement un problème plus profond sur votre système, comme un pilote matériel défectueux, une barrette mémoire endommagée, ou un comportement saugrenu dû à un surcadencement (overclocking).

C'est souvent un problème de pilote graphique, auquel cas les applications non-Wine peuvent parfois également être affectées. Si l'exécution de glxgears plante aussi, c'est assurément un problème de pilote graphique. La cause la plus probable est la mise à jour vers un nouveau noyau sans mettre à jour en parallèle le pilote graphique pour qu'il corresponde. Essayez de réinstaller vos pilotes graphiques.

Si l'ordinateur est un portable et s'arrête entièrement, une cause probable est une surchauffe. Certains portables ont à la base des problèmes de refroidissement, et le code ACPI de Linux contrôlant les ventilateurs est réputé être bogué.

Si cela n'a pas d'effet, demandez de l'aide sur le forum wine-users. Assurez-vous de mentionner le nom de l'application, la version de wine, les sorties de cat /etc/issue, lspci | grep -i vga et, si vous utilisez les pilotes propriétaires NVidia, de cat /proc/driver/nvidia/version. Peut-être quelqu'un pourra-t-il vous aider.

10.6. Toutes les applications que j'essaie de démarrer plantent

Votre répertoire .wine (le préfixe wine) est corrompu. Par exemple, si vous installez une application qui démarre un service lors du démarrage du système, et que ce service plante, alors un plantage aura lieu à chaque démarrage de Wine.

Pour contourner ce problème, essayez de supprimer votre répertoire .wine et de réinstaller vos applications, en laissant tomber l'application fautive.

10.7. Mon application dit qu'une DLL ou police est manquante. Que faire ?

Les applications devraient être accompagnées de toutes les DLL requises (à part les DLL basiques de Windows). Elles ne le sont pas toujours, et présupposent que la DLL ou police est déjà installée. Vous pouvez installer la DLL ou police manquante de plusieurs façons :

  • téléchargez-la à partir du site des créateurs originaux du moteur d'exécution (p.ex. Microsoft). La manière la plus simple est d'utiliser winetricks.

  • installez d'autres applications qui l'incluent.
  • copiez-la depuis une version sous licence de Windows installée sur la même machine.

/!\ Ne téléchargez pas de DLL ou de script depuis des sites web inconnus ou auxquels vous ne faites pas confiance ! Des DLL fausses ou infectées peuvent causer des gros ennuis, même sous Wine.

Voyez la page winetricks wiki page pour plus d'informations sur winetricks.

10.8. Mon application ne démarre pas, et dit qu'elle a besoin de .NET

Wine a encore beaucoup de problèmes avec .NET. Vous pouvez ne pas avoir de chance, mais avec du courage, vous pouvez néanmoins essayer de l'exécuter.

Installez .NET 2.0 en exécutant winetricks et en sélectionnant dotnet20. Ce n'est pas encore bien pris en charge, mais plusieurs applications .NET fonctionnent. Voyez les pages .NET de l'AppDB pour plus d'informations.

Alternativement, vous pouvez installer Mono, une implémentation open source de .net 2.0 en exécutant winetricks et en sélectionnant mono26. Ce n'est pas bien pris en charge, et très peu d'applications .NET fonctionnent avec elle sous Wine. Voyez la page du projet Mono dans l'AppDB pour plus d'informations.

(Les versions récentes de Wine intègrent Mono, et vous n'aurez peut-être même pas besoin de l'installer manuellement.)

10.9. Mon application ne tourne pas, et dit qu'elle a besoin de Internet Explorer

Wine utilise le cœur de Firefox (appelé Gecko) pour implémenter son propre Internet Explorer.

Dans certains cas, vous pouvez pacifier certaines applications pensant nécessiter IE en exécutant winetricks et en sélectionnant gecko et/ou fakeie6. Vous pouvez également essayer d'installer le véritable Internet Explorer en utilisant winetricks : voyez Comment installer Internet Explorer sous Wine ?.

10.10. Mon application tourne, mais certaines zones de texte se comportent bizarrement (p.ex. la coupure de lignes ne fonctionne pas, le double-clic ne sélectionne pas de mots)

Vous pouvez avoir rencontré un bug dans le RICHED20.DLL de Wine. Vous pouvez tenter d'utiliser le RICHED20.DLL de Microsoft en exécutant winetricks et en sélectionnant riched20. Cela peut permettre de contourner le problème jusqu'à ce que les développeurs de Wine le corrigent.

10.11. Mon application ne tourne pas bien, et la sortie dit

10.11.1. Trop de fichiers ouverts, ulimit -n doit probablement être augmenté

Votre système d'exploitation vit probablement dans le passé, et a une limite stricte trop basse du nombre de descripteurs de fichiers ouverts (voyez https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/663090 pour savoir pourquoi augmenter la limite stricte est la bonne chose à faire, mais augmenter la limite souple par défaut est dangereux).

Pour Ubuntu et la plupart des versions modernes de Linux, vous pouvez éditer /etc/security/limits.conf comme root, et remplacer la ligne

* hard nofile 2048   (la limite peut être différente)

par

 * hard nofile 8192

(l'astérisque signifie « pour tous les utilisateurs »).

Clôturez et réouvrez une session, et tapez ulimit -H -n. Cela devrait indiquer 8192 à présent, et Wine devrait avoir accès à plus de descripteurs de fichiers.

Voici une autre méthode plus portable (pouvant même fonctionner sous Mac OS X), mais qui ne fonctionne que temporairement, et n'augmente la limite que pour les applications démarrées depuis la fenêtre de terminal courante :

$ sudo bash
# ulimit -n 8192
# su votre_nom_d_utilisateur
$ wine votre_programme.exe

10.11.2. preloader: Warning: failed to reserve range 00000000-60000000

ou

10.11.3. winevdm : unable to exec '<nom de l'application>': DOS memory range unavailable

Ce problème est suivi dans le bug 12516.

La cause est un réglage du noyau Linux. Exécutez cat /proc/sys/vm/mmap_min_addr comme root : si ce n'est pas égal à 0, alors utilisez sysctl -w vm.mmap_min_addr=0 comme root pour corriger temporairement le problème ; pour le corriger de façon permanente, ajoutez la ligne vm.mmap_min_addr=0 à /etc/sysctl.conf. Consignez que vous utilisez cette altération, car la zone que Wine nécessite peut changer.

Voyez la page Problème de la page zéro du préchargeur pour plus d'informations.

10.11.4. Failed to use ICMP (network ping), this requires special permissions

Sur les systèmes *NIX, le ping ICMP requiert l'utilisation de sockets en mode brut, qui sont réservées au superutilisateur (root). Et exécuter Wine comme root est une mauvaise idée. Heureusement, les versions plus récentes de Linux permettent un contrôle des permissions granulaire pour n'accorder les permissions requises qu'à des fichiers spécifiques.

Pour autoriser Wine à ouvrir des sockets en mode brut, exécutez cette commande :

sudo setcap cap_net_raw+epi /usr/bin/wine-preloader

Note: cela ne fonctionne avec le binaire Wine par défaut que sur la plupart des distributions. Un Wine compilé à la main sera situé dans /usr/local/bin. Le nom 64 bits est wine64-preloader. Les programmes enveloppants tiers (comme PlayOnLinux) peuvent placer ailleurs le binaire Wine. Vous devrez réexécuter la commande après chaque mise à jour de Wine.

10.11.5. err:virtual:map_image failed to set 60000020 protection on section .text, noexec filesystem?

Cela peut être causé par des systèmes de fichiers montés avec l'option user ou noexec, ou par SELinux. Assurez-vous que l'application en question ne réside pas sur un systèmes de fichiers louche, ou essayez de désactiver temporairement SELinux.

10.12. Graphiques

10.12.1. Mon application se plaint de ne pouvoir modifier la résolution ou la profondeur des couleurs.

Vous devez généralement éditer la section « Screen » de votre fichier /etc/X11/xorg.conf pour prendre en charge des profondeurs de couleurs et résolutions additionnelles. Cela peut également être dû à un problème dans Xrandr.

10.12.2. Mon application se plaint qu'elle a besoin de 256 couleurs mais j'en ai des millions !

L'impossibilité de passer d'un mode 24 bits par pixel à 8 bits par pixel est une limitation de X, pas un bug dans Wine. Voyez la page Mode 256 couleurs pour quelques contournements possibles.

10.12.3. Mon écran X ne revient pas à sa résolution normale après avoir exécuté un jeu en plein écran.

Vous pouvez souvent contourner ce problème en modifiant la résolution de l'écran et en la rechangeant à nouveau dans les préférences système.

Alternativement, vous pouvez exécuter cette commande dans un terminal pour restaurer vos réglages X :

xrandr -s 0

10.12.4. J'utilise les effets de bureau avec Compiz, Fusion ou XGL et j'obtiens de mauvaises performances/des messages bizarres/des applications défaillantes

L'utilisation de gestionnaires de composition dans X11 tend à estropier la performance de X, ou à casser complètement OpenGL (cela ne s'applique pas au compositeur Mac OS X, qui ne peut être désactivé). Nous recommandons de les désactiver entièrement avant d'utiliser Wine. Si vous en utilisez un et expérimentez des mauvaises performances, ne rapportez pas de bugs dans Wine, car ce sont des bugs dans votre gestionnaire de fenêtres ou vos pilotes vidéo. Par ailleurs, désactiver l'extension Composite extension dans /etc/X11/xorg.conf empêchera très certainement toute composition d'affecter Wine.

10.12.5. Les graphiques dans des jeux avec de bonnes évaluations dans l'AppDB sont brouillés.
  • Réessayez avec des pilotes graphiques à jour.
  • La plupart des entrées de l'AppDB sont basées sur de matériel NVIDIA/GeForce utilisant le pilote propriétaire.

  • Les cartes ATI/AMD/Radeon utilisant le pilote propriétaire fglrx ont des problèmes dans Wine. En règle générale, à tout le moins les jeux utilisant des shaders sont affectés. Voyez cet article et le bug 7411 de Wine pour plus de détails.

  • Les autres matériels (Intel/S3/Matrox etc.) ne feront probablement tourner que les anciens jeux (sans shaders). La compatibilité n'est pas bien testée.

  • Idem pour les pilotes open source vu leur prise en charge généralement basique de la 3D.

10.12.6. Wine affiche du texte corrompu/n'affiche pas de texte.

Cela peut être le bug 16146, causé par le pilote historique nvidia-96xx, ou le bug 18120, qui affecte les applications QT 4.5.0. Une autre cause pourrait être des polices manquantes, des conflits de polices ou l'ajout de nouvelles polices dans Wine.

Essayez d'utiliser un nouveau préfixe Wine (en renommant ou supprimant ~/.wine, ou en changeant la variable d'environnement $WINEPREFIX). Si le problème persiste, essayez de modifier le registre Wine en important

[HKEY_CURRENT_USER\Software\Wine\X11 Driver]
"ClientSideWithRender"="N"

préalablement sauvé dans un fichier norender.txt grâce à la commande regedit norender.txt. Ne l'appliquez que si nécessaire (on a rapporté que c'était requis sous OS X au 1er décembre 2007, ou plus récemment sous d'autre plates-formes, comme Ubuntu.)

10.12.7. Les fenêtres et polices de Wine sont extrêmement larges, et la fenêtre winecfg ne tient pas à l'écran.

Vous pouvez parfois utiliser la touche Alt et la souris pour déplacer la fenêtre winecfg afin d'atteindre le curseur de défilement « Résolution de l'écran » dans l'onglet Affichage, et réduire ainsi la taille de police. Les changements n'auront d'effet dans winecfg qu'une fois redémarré.

Si ça ne fonctionne pas, utilisez ce changement du registre (sur une seule ligne) :

echo -e "[HKEY_LOCAL_MACHINE\\System\\CurrentControlSet\\Hardware Profiles\\Current\\Software\\Fonts]\n\"LogPixels\"=dword:60\n" | wine regedit -

Si cela ne marche toujours pas, supprimez votre répertoire ~/.wine et réinstallez vos applications Windows.

10.13. Son

10.13.1. L'audio dans les jeux diffère de celui entendu dans Windows

Certaines fonctionnalités de DirectSound ne sont pas encore implémentées (correctement) dans Wine.

  • Les effets sonores (écho, etc.) ne sont pas implémentés (Bug 10603)

  • Le son multicanal n'est pas implémenté (Bug 11764)

  • Le positionnement du son 3D n'est pas complètement correct (Bug 11499)

  • L'effet Doppler n'est pas implémenté (source)

10.13.2. Les MP3 ne sont pas joués dans Windows Media Player ou les applications qui en dépendent

Pour que le son MP3 soit joué directement dans les applications utilisant les moteur et codecs WMP, la bibliothèque libmpg123 32 bits doit être installée sur votre système et Wine doit avoir été compilé avec la prise en charge du MP3. Tous les paquets de distributions ne l'intègrent pas ; les paquets openSUSE en particulier sont réputés être compilés sans prise en charge MP3. Si le paquet Wine de votre distribution ne prend pas en charge le MP3, consultez le forum utilisateur de votre distribution pour voir si un paquet le prend en charge (pour openSUSE, le paquet wine-mp3 disponible sur Packman ajoute la prise en charge mp3 à Wine en utilisant libmpg123).

La solution de rechange à l'absence de libmpg123 et/ou winemp3.acm consiste en l'utilisation du codec installé par WMP9, l3codeca.acm. Copiez l3codeca.acm dans le répertoire /windows/system32 du préfixe wine (ou utilisez winetricks pour installer WMP9), créez ensuite un lien symbolique nommé winemp3.acm pointant vers ce dernier dans le même répertoire. Wine utilisera par la suite le codec natif pour jouer les MP3.

Cela n'affecte que WMP et les applications qui en dépendent pour la lecture MP3 (Powerpoint inclus). Les applications installant leur propre codec MP3, comme Winamp ou VLC Player, devraient pouvoir jouer les MP3 sans mesure particulière.

10.14. Je ne parviens pas à éjecter un CD/DVD

Essayez wine eject. C'est un programme qui libère, déverrouille et éjecte le disque. Assurez-vous que le lecteur est associé à un CD-ROM/DVD dans winecfg et spécifiez la lettre du lecteur sur la ligne de commande, p.ex.

wine eject d:

10.15. Mon programme n'a pas accès au réseau, à la différence d'autres applications.

Note : ces instructions ne sont valables que pour les plus anciennes installations Wine. Si vous utilisez Wine 1.x et que votre application n'a toujours pas accès au réseau, ceci pourrait également être utile. Si vous exécutez Wine 1.x et que les instructions ci-dessous fonctionnent pour vous, rapportez un bug afin que nous puissions corriger Wine.

Assurez-vous que votre nom d'hôte est résolu en l'adresse IP de votre interface réseau. Pour vérifier si ce problème vous affecte, exécutez hostname -i. Si cela retourne une adresse IP commençant par « 127. », continuez à lire.

Pour effectuer une configuration correcte, tapez ce qui suit dans un terminal :

hostname

Cela renverra votre nom d'hôte comme votre ordinateur se le représente. Éditez ensuite le fichier /etc/hosts avec les privilèges d'administrateur système et vérifiez s'il contient une entrée pour votre nom d'hôte. En supposant que votre nom d'hôte est « votrehôte » et que votre adresse IP est 192.168.0.23, l'entrée pourrait ressembler à :

127.0.0.1      votrehôte.votredomaine.com      votrehôte

Remplacez cette ligne par (ou ajoutez-la, s'il n'y en a pas) :

192.168.0.23   votrehôte.votredomaine.com      votrehôte

Pour la plupart des jeux Windows ayant des problèmes d'accès réseau, c'est tout ce qu'il y a à faire.

10.16. Pourquoi le DNS ne résout-il pas dans les systèmes d'exploitation 64 bits ?

Beaucoup de distributions ne fournissent pas toutes les bibliothèques de compatibilité 32 bits requises par wine. Dans ce cas précis, wine nécessite des bibliothèques DNS 32 bits. Sous Ubuntu/Debian, il s'agit du paquet lib32nss-mdns. Pour l'installer sur ces systèmes, utilisez :

sudo apt-get install lib32nss-mdns

Pour d'autres systèmes d'exploitation, le nom du paquet et la méthode d'installation peuvent différer. Consultez les canaux de support de votre distribution.

10.17. J'ai effacé mon menu Wine, et je ne parviens pas à le récupérer.

Plutôt que de réellement effacer quoi que ce soit, les éditeurs de menus dans les bureaux Unix marquent simplement les entrées de menu comme étant cachées afin qu'elles n'apparaissent pas dans le menu. Ainsi, elles demeurent dissimulées même après la réinstallation de l'application. Tout d'abord, vérifiez si ces entrées de menu peuvent être trouvées dans votre éditeur de menus et réactivées.

Ces informations sont stockées dans ~/.config/menus/applications.menu. Éditez ~/.config/menus/applications.menu et vous devriez trouver une section à la fin ressemblant à :

<Menu>
     <Name>wine-wine</Name>
     <Deleted/>
</Menu>

ou peut-être ceci :

<Menu>
     <Name>wine-wine</Name>
     <Menu>
         <Name>wine-Programmes</Name>
         <Menu>
             <Name>wine-Programmes-AutoHotkey</Name>
             <DirectoryDir>/home/user/.local/share/desktop-directories</DirectoryDir>
         </Menu>
     </Menu>
     <Deleted/>
 </Menu>

Supprimez la ligne <Deleted/> et votre menu Wine réapparaîtra.

10.18. Certaines combinaisons de touches ne fonctionnent pas dans mon application.

Même en mode plein écran, les gestionnaires de fenêtres capturent typiquement certaines touches. Par exemple, dans KDE et GNOME, Alt+Clic gauche est utilisé par défaut pour déplacer la fenêtre de l'application entière. Par conséquent, cette combinaison de touches n'est pas disponible pour les applications dans Wine. Vous devez désactiver les combinaisons entrant en collision dans votre gestionnaire de fenêtres. Pour KDE, voyez Centre de contrôle/Comportement des fenêtres ou (mieux) les raccourcis globaux Réglages spécifiques aux fenêtres/Contournements/Bloquer. Pour GNOME, voyez Système/Préférences/Fenêtres et modifiez le réglage « Touche de mouvement ». Vérifiez également Système/Préférences/Raccourcis clavier pour des combinaisons de touches spécifiques.

(Mots-clés : clavier, raccourci, modificateur, Alt, Ctrl, Contrôle.)

10.19. Où obtenir de l'aide additionnelle ?

En plus de ce wiki, la documentation sur Wine HQ et les listes de diffusion. Vous serez probablement intéressé(e) par la liste de diffusion wine-users qui dispose aussi d'une interface de forum. Si vous êtes un éditeur de logiciels portant une application avec Winelib, vous pouvez également fréquenter wine-devel.

Pour de l'aide sur une application spécifique, parcourez la base de données d'applications, où les utilisateurs partagent leur expérience en soumettant des données de test, des trucs et astuces et en posant des questions.

Le canal IRC #WineHQ sur irc.freenode.net. Des utilisateurs de Wine bien informés y traînent, ainsi que bien souvent des développeurs. Voyez la page IRC pour plus d'informations.

10.20. Je pense avoir trouvé un bug. Comment signaler ce bug à l'équipe de programmation de Wine ?

Les bugs devraient être rapportés dans notre système Bugzilla en ligne (http://bugs.winehq.org/). Pour accroître la productivité des développeurs et faciliter la résolution des bugs soumis, lisez l'article Wiki sur les bugs. Un rapport de bug mal rédigé peut être marqué invalide et fermé, ne vous amenant pas plus près d'une résolution de votre problème. Des rapports de bugs de haute qualité sont une composante essentielle du processus d'amélioration de Wine.

Notez que vous devez généralement éviter des soumettre des rapports de bugs si vous avez utilisé des applications tierces ou des remplacements par des DLL natives.

10.21. Ma souris sautille/change de position position durant les jeux.

Voyez http://bugs.winehq.org/show_bug.cgi?id=27156 et https://bugs.freedesktop.org/show_bug.cgi?id=30068.

11. Risques

11.1. Wine est compatible avec les logiciels malveillants

Le fait simple d'exécuter Wine sur un OS non Windows ne signifie pas que vous être protégé(e) des virus, chevaux de Troie et autres logiciels malveillants.

Plusieurs possibilités existent pour vous protéger :

  • N'exécutez jamais d'exécutable provenant de sites suspects. Des infections ont déjà eu lieu.

  • Dans les navigateurs web et clients de courriel, méfiez-vous des liens vers des URL suspectes ou incompréhensibles.
  • N'exécutez jamais d'application (y compris d'application Wine) comme root (voyez plus haut).

  • Utilisez un antivirus. P.ex. ClamAV est un antivirus libre à considérer si vous craignez une infection ; voyez également les notes Ubuntu sur la façon d'utiliser ClamAV. Aucun antivirus n'est néanmoins efficace à 100 %.

  • Supprimer le lecteur Z: par défaut de Wine, qui est associé au répertoire racine Unix, n'est qu'une faible défense. Cela n'empêchera pas des applications Windows de lire votre système de fichiers tout entier, et vous ne pourrez exécuter d'applications Windows non accessibles à partir d'un lecteur Wine (comme C: ou D:). Une parade consiste à copier/déplacer les programmes d'installation téléchargés dans ~/.wine/drive_c (ou utiliser des liens symboliques) avant de les exécuter.

  • Si vous exécutez des applications que vous suspectez être infectées, utilisez un utilisateur Linux dédié ou une machine virtuelle (l'analyseur de logiciels malveillants ZeroWine fonctionne de cette manière).

11.2. Quelle est la capacité de Wine à isoler les applications Windows ?

Wine ne fournit aucune isolation. Lorsqu'elle tourne sous Wine, une application Windows a exactement les mêmes droits que l'utilisateur qui l'a exécutée. Wine n'empêche pas (ni ne le peut) une application Windows d'effectuer directement des appels système natifs, d'endommager vos fichiers, d'altérer vos scripts de démarrage ou tout autre calamité.

Vous devez utiliser AppArmor, SELinux ou un autre type de machine virtuelle si vous voulez isoler correctement des applications Windows.

Notez que le verbe sandbox de winetricks supprime simplement l'intégration au bureau et le lien symbolique Z: mais n'est pas réellement un sandbox. Il protège contre les erreurs plutôt que contre la malveillance. C'est utile p.ex. pour empêcher à des jeux d'enregistrer leurs réglages dans des sous-répertoires arbitraires de votre répertoire personnel.

FAQ fr (last edited 2013-12-20 10:45:23 by FrédéricDelanoy)